Qu’est-ce que le yakiniku ?

Dans les restaurants de "yakiniku", chacun peut faire cuire sa viande à sa guise sur une grille chauffée et la déguster toute chaude juste après.

Nous nous occupons de sélectionner les pièces de viande, mais pour leur cuisson et la manière de les déguster, c’est comme vous préférez.

Uniquement salée, avec de la sauce de soja additionnée de wasabi, ou encore sans aucun assaisonnement. C’est cela, la culture culinaire du "yakiniku japonais".

 

Nous ouvrons ce restaurant avec l’objectif de vous faire apprécier à tous cette culture du yakiniku japonais sur le sol français.

 

Dans les restaurants japonais de yakiniku, que l’on appelle "yakiniku-ya", il est possible de choisir des morceaux de viandes très divers.

De quelle façon déguster la viande après cuisson ? Le yakiniku est une cuisine très simple, mais qui invite à la créativité.

Vous pouvez apprécier le yakiniku comme un "barbecue en intérieur", ou comme un divertissement pratique.

Notre restaurant adopte les meilleures techniques du Japon afin de vous permettre d’apprécier le yakiniku sans être dérangé par la fumée ou le bruit.

1B1A0340.JPG

YAKINIKU

C’est dans les années 1930 que le yakiniku a commencé à se propager au Japon.

On peut dire que la formule du yakiniku, dans laquelle de nombreuses personnes bavardent joyeusement autour de la table, tout en mangeant et buvant, est la culture culinaire du Japon.

 

On est progressivement passé du style coréen, qui consiste à cuire de la viande imprégnée de sauce, au style "tsuke-tare", dans lequel on cuit la viande sans aucun assaisonnement, que l’on trempe ensuite dans une sauce. Cela a permis de réduire la fumée et a facilité la diffusion du yakiniku dans les foyers japonais.

 

Un autre élément est l’apparition des "grills sans fumée". Jusque-là, les restaurants de yakiniku étaient des endroits enfumés d’où l’on ressortait avec l’odeur de fumée sur les vêtements ou sur les cheveux. 

Mais l’apparition des grills avec système d’aspiration a permis d’apprécier le yakiniku sans se soucier de l’odeur.

 

Le style actuel des restaurants de yakiniku a ainsi été établi dans les années 80. Aujourd’hui, le mode de dégustation "tsuke-tare" et les grills sans fumée, nés au Japon, sont monnaie courante en Corée du Sud. On peut parler d’une"exportation en sens inverse".